lundi 21 avril 2014

Une master-class avec Grégory Daltin à Lasalle (Gard)



Grégory Daltin, professeur au Conservatoire de Toulouse, est l'invité de la "Fête de l'Alto" de Lasalle du 25 au 30 août 2014. A l'écouter, on sent quelle est son approche de l'instrument : jazz, musiques sud-américaines, musiques du monde, accordéon populaire et aussi création contemporaine. Il s'est fait notamment une "spécialité" de la musique de film improvisée en direct à l'instant de la projection.

Le 27 août, à Lasalle, c'est accompagné d'un ensemble d'altos et d'accordéons qui créera en "première mondiale" une musique sur des extraits de films.

Né en 1984, Grégory Daltin se forme au Conservatoire et au Centre d'études supérieures de Musique et Danse de Toulouse d'où il sort avec de nombreux prix à l'unanimité ainsi qu'avec un diplôme d’Etat de professeur. Afin d'étendre son répertoire musical, il se produit au sein de L'Orchestre National du Capitole de Toulouse et de l'Ensemble de musique contemporaine Pythagore...

Il a partagé la scène avec Didier Labbé, André Ceccarelli, Coco Guimbaud, Batignolles, Lionel Suarez, et collaboré avec les chefs Bernard Kontarsky et Benoit Fromanger, ainsi qu’avec les solistes de l’Orchestre et de l’Opéra de Paris.
"Etre accordéoniste, c'est né comment ?J'ai découvert l'accordéon à 11 ans en regardant jouer mon grand-père. Un véritable coup de foudre ! Je n'avais jamais joué d'aucun d'instrument avant et j'ai su d'entrée que cet instrument m'accompagnerait toute ma vie. J'ai pris deux ans de cours particuliers, puis je suis rentré au Conservatoire et là j'ai suivi tout le cursus. Ensuit, e j'ai passé le diplôme d'état de professeur au CESMD. Je suis maintenant professeur au Conservatoire de Toulouse.Qu'est-ce qui vous a fasciné dans cet instrument ?J'ai eu le coup de foudre tant pour le son que pour l'instrument lui-même, son ergonomie J'aime qu'il soit à la fois instrument à clavier, avec plein de boutons aussi, et j'aime ce soufflet, qui comme une pâte à modeler permet plein de possibilité et ouvre sur une grande palette de nuances." 
(La Dépêche de Toulouse)
C'est l'Association "Vivalto" en collaboration avec "l'Art-Scène" qui organisent le festival "Fête de l'Alto" à Lasalle, deuxième du nom (voir les échos du premier en 2013).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire